Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

14 (to fernando)

c'est sûr que c'est sans importance, que c'est du tout chiqué du prêt à baiser déjà découpé. que c'est  une arnaque aux sentiments que- toute personne censée elle comprendra ça- ..ben oui!  je suis censée  et je n'ai pas le même langage .. pour moi c'est ce jour que l'univers n'a aucune limite que le monde est sans fond que le trou est sans fin c'est aujourd'hui que je tâtonne que je palpe le gluant, le visqueux l'informe que je suis. aujourd'hui que je sens n'avoir pas de clôture être sans bordure sans couture d'arrêt, que je m'effiloche que je me dissous fumée dans le ciel. aujourd'hui que je suis en expansion de mourir comme les parfums les brumes, que rien ne me contient ni coeur ni bras. je suis libre vaste immense autant dire une particule vide dans le monde qui respire.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Fernand Chocapic 14/02/2012 21:47


Finalement, je l'aurais eu mon poème de la Saint-Valentin ! Merci d'avoir répondu à mon appel (mon chantage aux sentiments éhonté). Je ne voulais pas allumer l'ordinateur aujourd'hui pour me
sentir véritablement comme une particule vide dans un monde qui respire mais j'ai senti que quelqu'un pensait à moi quelque part ... Can you hear the drums Fernando ? Yes, I can ! Thank you Anna
!

annaj 14/02/2012 21:49



yes abba no? ;-))



Cathy 14/02/2012 21:24


;-)

Cathy 14/02/2012 18:45


Expérience holotropique dirait Groff (dit-elle en faisant la maline)


 

annaj 14/02/2012 18:50



juste  un instant de compassion fébrile envers le pote abandonné naufragé du 14 février