Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

the end

Je m’y attends comme à une évidence une raison jurée tout droit des tables de la loi

Une inscription de langue dans ma ligne de main

 

Je m’y attends sans doute, sans autre

 

Patientes impatiences

Domestiquées dressées  se cabrant sous les heures

 

Passerelle

Solide comme un regard qui ferre le regard

et puis fragile  de peurs à faire peur

 secouée de centaines de vents  girouette des chemins qui mènent tous à Rome

une enjambée d’espaces  mis à la queue leu leu juste là-dessus où l’on doit s’élancer

Brave  brave brave

 

Je m’y attends parce que ça touille

de la folie douce

de la folie tout court


que ça m’écroule

que  je fuis  de ce  son de poupée

à faire des chemins sur la plage

à écrire des riens sans importance

et de miser des jours sur un os d'éternité

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article