Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

terre

terrre

tu poses comme un amour en cage dans un coude d'oiseau
  repli de plumes
 tu poses dur

souvenir en modèle
 vertu  de chaque geste
détouré
tu poses

comme la glaise que je serai
informe tas de toi et tes mains qui m'oublient
masse  sur le tour des jours
ta liberté ma prison.
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article