Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

socialisée

la partie avait l'avantage d'être en ma défaveur. perdre est un instinct de base.

je marche sur le fil inexistentiel. j'invente mais ne crée rien. les mots eux-mêmes ne savent que dissoudre mes forces, les unes dans les autres. il n'y a pas d'avenir à dire ni d'aujourd'hui à rêver.

je marche les yeux dedans et je crois traverser les airs ou vaincre les fluides de l'eau. je crois en ce feu en bombe H, l'épicentre de mes désirs, de mes éruptions chaudes. je crois en mon radar, en mes magies, en mes sciences occultes, des télépathies primordiales. je crois en mon étoile... à quoi bon.

mais c'est cela ou être de la folie, de l'exclusion. rejoindre le rang n'est pas une chose possible. je ne peux pas me faire différent ni accéder à l'image convenue, ce serait nier tant de choses

j'en veux à ceux qui croient à l'ordinaire, au commun, à la raison ou la logique. savent-ils ce qu'ils cassent, ce qu'ils brisent . ils poussent les miettes du rêve dans les ordures humaines.je leur en veux de  gommer avec soin tout ce qui me dépasse.. je leur en veux de me sentir toujours contrainte à me gainer d'armure grise

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article