Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

saison

 mon corps en lamelles  mes tranches de vie grillée comme des toasts alignés. je me suis mise en position dominos et le premier qui tombe fera chuter le reste. j'ai dressé le temps en palissade, un jour un jour un jour...ça y est je défile, organisée comme un répertoire, chaque geste, chaque heure. je structure l'indomptable folie ordinaire. je maîtrise l'irréel par couches cousues. c'est le matelas de rêves  piqué et ses gros boutons de tissu pour tout retenir. j'ai lancé mes grappins, mes cordages. je suis bridée solide à l'organigramme.  j'ai ripé mon fond de cale au lit de la rivière j'ai "coté" *les départs, les élans. quatre planches et quelques clous. franchement ce matin ,ma psore est heureuse, elle a limité les dérives! qu'importe la tempête ou le froid, j'ai la carapace, le bouclier, la cloche, que dis-je le sarcophage! je devrais pouvoir passer l'hiver..  mais peut-être saisir encore des bouts de gras d'une belle lumière, mettre de la réserve sous la peau tant que dure ce dernier repas de soleil. et puis tomber dans la léthargie suprême.

 

* coter : romandisme  étayer 

 psore: terme désignant l'élément de sa nature qui tend à tout organiser et maîtriser

 

                                                                                                                                                            

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article