Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

prose

premiers pas. une marque deux marques. la neige en témoigne. elle moi. écrasement et empreintes. je me retourne. est-ce que je peux me retourner déjà, sans risque? Orphée doit se marrer.

je me retrourne mais rien en moi ne tremble vraiment. l'esprit est déjà loin, très loin. il ne reviendra plus, pas,  pas maintenant,  se lover dans le nid.

quelques marches quelques pas. le quartier s'allonge. il est soudain interminable. des carrées des jardins, des haies mortes où se plaignent quelques épis de fleurs sèches, un pollen de flocons tout autour.

m'étourdir. bulles d'air ou dans le résidu d'effervescence des aspirines. tu brasses mon mal de coeur avec le doigt.

il faut avancer, dépasser le pâté de maisons. franchir ces étapes de proximité le plus vite possible ou alors oser allonger le temps et considérer l'ailleurs comme le bout simple de mon soulier ?

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article