Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

poète

 

 

 

 

courant d'air

 

le "marchant" d'air a posé devant ma porte les pieds nus du voyage

son silence parfait ouvre toutes les fenêtres

et mes criques de peau

entre sa bouche le fruit de la langue

et le parfum du désir

je ploie mon cou qu'il parcoure mon échine

 

trembler un peu de lui

offrir des cambrures

à ses mains de soie

et me jeter à contre-courant 

de ses arches de pont

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Whatever Works 02/05/2010 12:51


Très joli
Bonne journée!