Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

peut-être

 

 

 

 

être de quelque part ne s'improvise pas vraiment...

on n'est peut-être pas tous de ce coin de terre, celui-ci

ou le tien

peut-être sommes-nous de grands navigateurs, des îliens de l'âme.

peut-être sommes-nous d'un très petit coin de jardin, d'une église, d'un clocher, d'un verger, d'un lac 

ou du creux de ta main

peut-être sommes-nous d'une musique, d'une couleur, d'un mot

ou de la saveur de ta bouche

comment savoir?

on ancre sa vie dans des images, des odeurs, l'ambiance

ainsi ces ailleurs habités par les autres, ces pays étrangers ne le sont peut-être plus du tout

peut-être des quantités d'humains aux visages différents ont jeté leur destin un jour dans le même territoire intérieur que nous.

peut-être peut-on tous se rejoindre, sans le moindre doute, aucune sensation d'empiètement, d'invasion, de vol de notre espace

l'autre intensément

juste à côté de moi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Cathy 26/12/2011 18:32


j'ai déjà entendu ça, et j'avais beaucoup aimé ce passage entre autre ;-))))


étrange de passer d'à côté tout près à l'autre côté de l'écran à nouveau

annaj 26/12/2011 18:36



petit hommage alors



loran 22/12/2011 19:58


Ma mémoire cellulaire murmure des histoires de vents solaires et de grand-voile... Je suis d'ailleurs à jamais et j'ai erré si longtemps que ma tente fatiguée à plongé ses racines et déplié son
arbre. Quand je lève les yeux vers l'espace temps je vois filer des étoiles comme des éclats de verre qui se cherchent et jamais ne se trouvent.
J'aime te lire

annaj 22/12/2011 22:38



moléecules: en regardantsans cesse vers cet infiniment petit- son intérieur- on saisit soudain les vertiges de nos angoisses humaines : ..dedans la peur, dehors l'espérance