Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

source vide

il a fallu déposer le fardeau-  lourd si lourd- de l'amour désert sac de peau comme une bosse sur l'âme

est-ce à cela qu'il devait servir? est-ce cela qu'il devait être? un miroir dans lequel poussait sans cesse ton image---

j'étais de l'eau fontaines étangs flaques assez douce pour désaltérer mais tu passais là cueillir ton reflet

    - d'ailleurs, que ta lumière était belle!

mais lentement comme le feu elle m'a remise au ciel. j'ai suivi mon javelot de nuages puisque c'est le seul voyage

que peuvent les fleuves mourants. peut-être trouveras-tu d'autres glaces pour dire tes images mais songeras-tu parfois

qu'il fût une magie. l'eau pure t'avait aimé

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F

Un véritable tir groupé de commentaires, mais il faut faire le tri. Il y a certains commentaires qui sont à peu près sensés mais il y en a d'autres qui sont bons à jeter !
Répondre
A


tout est bon chez lui il n'ya rien à jeter . tout est bon chez lui faut tout emporter...



F

L'eau est un trésor, elle est rare et on commence à s'en apercevoir. Il s'en mordra les doigts celui qui ne s'en est servi que de miroir au lieu de la boire.
Répondre
A


vous croyez..;-))? merci de tant de commentaires.  cela rend le matin moelleux.