Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

neiges

j'ai mes lacs émiettés mon froid d'outre saison, il neige du flocon grand crû, une espèce velue d'anges en fuite. j'ouvre la bouche sur la soif. dedans ces éclats de gelure qui pétillent, apéro de vertige. tendre le cou longtemps à cueillir ainsi un étanchement quelconque. l'amour tombe de haut par briques et pipeau, je dévore l'ouate silencieuse, ces vauriens emplumés narguant mon nez et ma quête, amour est un voyou du pire, immense, me nourrissant de bris et de glace, au gré des semis. je dormirai encore à l'air

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

loran 22/12/2011 00:48


J'aime beaucoup, davantage le flocon grand cru que les anges velus, mais j'aime ;)

annaj 22/12/2011 05:30



"flume" comme on dit par chez nous.... ce duvet si léger du ventre des oiseaux