Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

où?

par-dessus l'univers
toutes les femmes du monde montent sur les épaules du cri
courte échelle de poèmes dans les zeppelins d'azur
se rendre à son nuage
-le sien plus transparent en corps-
à son point d'eau
la pente douce...

l'homme est un arbre qui marche
parfois il se souvient du temps de ses racines et ses élans de ciel

il remet alors ses habits d'écorce et de talisman

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article