Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

massiv' action

 

La nuit sort de son presbytère

âcre maintenance d'une frégate de lune

le matin tousse à perpette

c'est mon hiver

le régent de mes partitions d'air

signal crac

j'immole mon dernier otage de rêve

enfourche ma sorcière pour sacrifier au gage de beauté

mes frisures   marouflent le poème de cet instant debout

je fais mon relevé de repentirs et damasse de désirs les palmes à la gloire de vivre

 

désolée l'ami tu vois

assassiner un bel amour

m'oblige à de plus longs deuils que mes ongles rongés

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Fernand Chocapic 17/01/2012 16:52


Enfourcher la sorcière est le meilleur moyen de s'envoyer en l'air car elle seule sait se servir du balai.

annaj 17/01/2012 17:56



ah oui...faut que je fasse vite une connexion..balai manche et  tout le reste...;-))