Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

louves

pour  les hommes qu'elles savent aimer  les femmes sont toujours des louves

chiennes et sauvages, l'indistinct fidèle et libre. celles dont ils ne tiendront jamais le collier et qui ne se laisseront ni vivre ni enfermer.et les tiendront ainsi toujours en état de trappeur. ils iront alors avec cette peur des crocs et cette assurance de vaincre un danger bien plus vaste qu'eux. être maîtres  de haute lutte ou rien. celles-là qu'ils n'auront jamais domestiquées resteront dans leur coeur, éloge secret de leur animalité féconde  fière et tendue, sagittaires dardant l'univers

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article