Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

bitume

dans un long miroir

puits des heures et du filet du temps

mon reflet d'ombre

ce dos de moi qui erre

pupilles brûlées dans une langue de bois

mon coeur se souvient de sa prison muette

ce supplice de bitume où mon être coule

la cage noire où j'enfle d'effroi et d'explosion 

là où rien ne franchit  jamais ni lèvres ni chant

mon coeur mais mon corps aussi

qui feutre de revivre parfois mon séjour chez la mort

et comme une inépuisable condamnation revenant sans cesse du monde des fantômes

le revoilà présentant sa facture

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article