Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

la mort est plus futée qu'une souris

 

 

légère crispation. la mâchoire n'a pas toujours un levier à aube pour s'ouvrir. j'aimerais avoir sur la table d'autres constellations que des miettes. je déplace les restes, m'amuse à en façonner des paysages. le dessin blanc variable comme une perdrix dont on m'a dit qu'elle fond avec la neige. on a enterré au milieu des mottes d'amour une poète inconnue. chacun y est allé de sa plus profonde glèbe. que d'émotions et de reconnaissance.

j'ai perdu aussi un jour un fou, ancien poète des excès et des tikis de steppes. il avait planté sa tente éternelle dans un coin si perdu qu'il fallait passer par tous les Graal pour le trouver. j'ai roulé trois jours durant avant de pouvoir dépoter de la mort ce géant plein de vers. il y avait un grand ciel, des oliviers, un chat pelé et dans cette rase campagne, mon cri jaune et desséché. personne. c'est ma foi aussi un destin 

 

 

 

anna.jpg

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Merci pour cet excellent post j'ai beaucoup appris !
Répondre