Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

journal sous étreinte 28

ai-je le choix? comment  dire sans chercher parmi mes vieilles images, mes objets, mon paysage familier, ce quelque chose qui vous  ferait saisir ce que je vis?

comment exprimer l'étrange, la fascination, l'état hypnotique qui en a depuis le premier instant coulé?`

comment faire ce portrait en silhouette ou  mimer mieux cet indicible au-dedans de moi qui rend cette chose à la fois d'une extrême réalité  autant que d'une extrême intangibilité?

comment dire je tends vers, je suis poussée vers,  je flèche le sens?

comment dire la quête autrement...?

 

sexe, mon herbier de mots, mon catalogue des paroles, mon inventaire de tensions

sexe mon interprète, ma monnaie d'échanges

sexe ma langue déliée,  évidente lumière sur le puits

sans toi si brutal, si polymorphe, si clair, sans ces coups frappés sur la membrane qui sépare nos corps et nos âmes

sans toi si caché, inexprimable, métaphores enfoncées, chair à chair, presque fusionnées sans jamais parvenir

 

sans sexe, comment saurais-je dire alors à un être la fracassante vérité d'un désir essentiel et sans peau?

 

c'est cela qui rend le refus de ce désir-là si insoutenable et misérable, cette sensation d'avoir usé d'images et qu'aucune n'a été perçue comme porteuse d'une autre chose plus grave plus belle et sans compromis.

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article