Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

je suis

mes bras font des estafilades

du coup dans l'oeil

des sourires fixés à la pincette

et de ce regard qui baisse quand le jour le suit

 

le temps n'y peut pas grand chose

il a appris à se tenir tout seul

bien raide dans sa statue de gemmes

 

une pierre polie

lisse galet sans vertu

ou le silence qui dort dans les courants

 

j'ai bu toute la rivière

 

 

le peu de l'eau qui reste après la soif

est ce nuage prisonnier

le résident des flaques

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article