Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

hiver

 

 

j'habite un lac mauve profond glacier d'une reine en cascades

un froid intense qui serre dans les gorges comme des lacets de lierre et d'amour fou

je n'oublie

personne au loin ne monte semblable  sur ces marches dures

le col  aux nuées de signes

vaincue corsetée

dans l'ermitage intérieur, le pays bleu des lèvres silencieuses

j'habite la désaltération dense, le gel fendu de l'antique désir

femme vieille au silence de moraine

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Cathy 02/01/2012 20:53


gla-cieux alors ;-)

cathy 02/01/2012 17:05


beau et racé ce poème !!! bien que je n'aime pas trop c emot "racé" mais là ne me vient pas qu'équivalent pour dire ce que je veux dire

annaj 02/01/2012 17:08



classieux veux-tu dire? ;-))  en effet dans un tel froid j'ai le sang bleu