Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

harmonie

 

 

 

pour ceux qui doivent fermer la porte sans regarder derrière eux, le coeur à l'étroit dans ce monde

 

ne pleure pas j'ai déjà pleuré pour toi

j'ai mis dans mes mains ce sel et ces pierres 

j'ai soulevé ce jour de mes frêles épaules

jusqu'à ce que vienne la lumière

et la douceur d'une nouvelle aube

ne pleure pas, j'ai moi-même clos le jardin

 écrit l'adieu aux choses

j'ai effacé les portes 

les voûtes où tu allais te courber 

et le sol où tu songeais tomber

ne pleure pas le monde est grand

et si tu dois emporter quelque chose

fais que ce soit le rien du vent

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Fernand Chocapic 24/02/2012 21:21


Merci de nous offrir une chance de rejoindre le flux changeant (la chanson a plus de trente ans mais le charme opère encore et elle est toujours
prophétique).

annaj 24/02/2012 21:25



un talent certain; il a de l'avenir;-)