Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

encore

jupes

tous les cailloux lancés font des flaques
le champ du matin jonché de leurs miroirs
 je me penche sur ces trous d'entre les feuilles
 pour voir ma lune

et je tourne
que monte au ciel le parapluie de ma jupe
voit-on  mon coeur cousu dans son milieu
oeil du monde
bordé de chutes et du sel de l'onde

le semeur égrène entre ses doigts la montagne qui nous sépare
temps sans importan
ce
il sait

les puits qu'il fait  perforent la lumière
et je bois
et je fais
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article