Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

comme une robe

BOURRASQUE1PRUNE.JPG

l’atelier de réparations ne soude plus les escarmouches du temps

aucune peau ne se retourne pour des jours meilleurs

elle est usée

de chemins de paroles

trouée râpée

lâches mailles

désunie

le spectre de la nuit a détouré sa fin et je l’ai vu glisser comme une robe à mon pied

 

 

pas envie d'écrire, à quoi bon. alors voici du repiquage extrait de Fantasque roue à aubes

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article