Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

ciel

constellation1-salim.jpg

parfois comme un songe

la chute lointaine qui palpite

je viens jusqu'à ton épaule

sourdre mon encre sur ton pied

nu

parfois comme un songe

j'ouvre ma veste femelle

de moires et de soie 

pour vêtir ta peau d'homme qui se livre

nu

parfois comme un songe

je me vois univers

j'attrape tes étoiles sur mon cerceau de froid

constellations d'amant dessinant des histoires

et ce rire perdu  qui a fait tant d'éclats

qu'il faut ouvrir les yeux

même sur les  songes

nus

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article