Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

céleste

Ecchymose



les galaxies m'oublient

je ne cherche plus

il y a trop à trouver

même la peur blanche dans le tamis des masques

le lait des hommes  éclabousse

tant d’étoiles que d’une main j’essuie

pour raccourcir le ciel

 

la lune t’appartient

elle s’est donnée à toi et les autres ont suivi

la sachant grosse

portante de filous

de cheveux

de comètes

 

le manège du temps  poursuit mes ecchymoses

aubes  et crépuscules

je dors dans le pli mauve  d’un œil de verre

noire comme un fond d’horizon

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article