Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

cachette

comme je suis heureuse de n'être bilingue qu'en état amoureux.

la flottaison de la langue dans des rivières exotiques donne à l'eau délicate des reliefs où "je meurs" côtoie des " secretlife". tout s'emplit de frère de soeur d'autres étonnants, ondinant comme des tanches de whisky. écoutilles ouvertes, j'immerge mon navire et sous-marin définitif je plonge dans les mystères des hologrammes de vocabulaire. j'aurai ce matin encore des inventions à t'offrir. je me prends des algues des papilles des pieuvres molles où mon amour frôle des bouleaux et des vases. promenade entre des rideaux fantastiques.

je ne suis pas si loin de toi qui ne comprends rien de moi.

signes ou vérités, il y a sur mes lèvres des cartouches avec des hiéroglyphes qu'on ne peut lire que les yeux bandés.

je suis bien heureuse d'avoir ciblé des borborygmes, bulles de scaphandre où vont s'étourdir les mouches et les grenouilles. ce cri de monde noyé, amarré perdu, cloque de silence perlant un instant sur la jetée. et puis quand l'amour se replie, il ne reste que la nudité pour se cacher.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article