Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

aimer

et puis un jour aimer est devenu un verbe irrégulier, avec des conjugaisons hasardeuses et des terminaisons imprévues.

il fait partie des exceptions, des sous- groupes, de nos participes sans accord. on tient à peine dans sa grammaire, on est en fin de fascicule, dans index et répertoire. on se cherche avec le doigt. on tente une élision ou une variante. ce n'est pas rien que de le placer dans la conversation avec sa troisième personne ou ce on indéfini... mais on y tient quand même, ça fait bon genre. comme un plus-que-parfait qu'aurait pris de la bouteille. 

devenu verbe sans action, un intransitif  pour  soi tout seul. le merveilleux mode infinitif

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article