Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

commun

j'ouvre le cahier. ..."c'était roux," disait-il.  avons-nous tous  de ces liaisons secrètes avec le vent ? ces coups de gueule écornant nos chapitres

la liberté la liberté!

avons-nous tous en nous de ces rencontres allègres, où se dissolvent les images, des arbres dénudés d'un souffle, d'un seul... et nous enfin immenses uniques sur la crête du chemin?

 

et avons-nous tous de ces poignées d'air sale que l'on referme dans sa poche..

l'y cacher l'y cacher!

finissons-nous, pareils, dans le cahier où sèchent l'extase et puis  l'effroi

rouilles rousses

et puis l'ouvrir.

 ...c'était nous , disait-il 

et nos épaules en tombent l'aventure à la ligne

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article