Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

orgues

dimanche à l'orgue. toutes ces bouches vers le ciel, - érections orgasmiques venues des mains et des pédales-

les souffles chauds montent dans les cheminées de mes poumons. dimanche.

parfois je me dis que Dieu est un locataire bien exigent et que le concierge est toujours à panosser la tribune. retour à terre.

une claque de baisers défigure mes rires. on passe chacun son tour à la manivelle. moulin de bras pour ventiler les attentes. l'air en sait beaucoup trop sur les heures. il en connaît toutes les rondes

mais ce n'est pas en jouant des drapeaux comme les marins que je vais être levée de quarantaine. je m'effile en étoile et bon vent.

dimanche la grande messe est au bout des tuyaux. mais ça fait une vie déjà que les aciers et les chromes  ne savent plus où pointer ma boussole.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article