Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

journal

dans le ventre de l'hôtel, tout en bas. le petit déj' dans le ventre sous-sol, la radio qui me déverse sa politique ses débats. des hommes qui ont tous la même voix, le même son et qui voudraient tant faire la différence ...tandis que je glisse dans mes oreilles mes écouteurs et que le haute contre Corbiau me pose des baisers dans le creux du cou

je vais aller me balader dans cette cité, solitaire, espérant tenir parmi mes angoisses bien droite et souriante. je ne sais pas à quoi d'ailleurs accrocher mon être pour que cela tienne surtout la route.. comme quoi je peux faire des kms pour voir des amis et ne pas être capable de faire trois pas dans un monde dont on vante la magie depuis toujours ...Paris! Paris...fichtre faut que j'apprenne à vivre.

mais ce qui va se passer ce jour, ce sera de tenir contre moi le souvenir, les mots comme des rembardes et de lever la tête.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article