Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

internet

 

 

 

chaque fois, cette heure d'épices.

j'ouvre la bouche, je commence le périple dans les magnésies de voltige. je transplante mon adresse dans le plasma des encres.  me trisse le long de ces vertèbres au-delà des délires,  tente de lutter contre tes ingressions d'eau,  cette heure où tu passes, comme un mouvement qui froisserait la nappe phréatique. cette heure où j'essore dans le temps les restes de parole, où j' use à la lime le poids des mots. le silence magistral. inepties en pépites dans la battée du mal de ne jamais connaître. je te puise mais rien dedans.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article