Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

incidence

 

petit clash, le coeur vient de sauter à l'élastique. il a un taquet de métal dur fiché dedans, une agrafe solitaire pour ses anévrismes mauves. je me contente de ce bijou solitaire sur lequel pousseront une colline, une montagne,  une immensité de poudres et de temps. et toujours dessous ce truc. mieux caché mieux gardé ce sera trop.  plantage à vif.  mais il n'est pas de prison sans sa faille d'espérance,  tous les canaux qui traversent mes écorchures conduisent à l'estuaire paisible.  je profile  ce goulot de lumière, par lequel on peut s'enivrer d'eau de feu. anesthésie locale et suture mercurochrome
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article