Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

ennui

  herbes3-copie-1.jpg

décomposer les dimanches, couches de temps entrelardées . coton filandreux que je sépare avec les ongles le monde se résume à un banc où poser la cosse de la lune ou alors un carreau écossais pour le pique-nique. le temps finit toujours par gagner avec ses débuts de soirée sans dentelle.ce soleil et partout des ombres poussées entre mon coeur. je bronze à l'envers. je déteins. de la peau mélanine jusqu'à l'âme. je déteins,  des heures sans chapeau, des huiles chaudes qui font briller  mes somnolences. je ne pense pas, je ne réfléchis plus. j'absorbe l'ennui, comme un soda zéro,  et mon devenir fétu, mon devenir feuille au courant. je laisse passer.  qu'y a-t-il à faire d'autre? 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article