Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

doux

 

 

 

de toute la douceur vous êtes la pire

 

 

à mes sens, des flocons de glacier

des chutes froides avec des poignards et des gouttes

le tremblement de l'esprit que rien ne réchauffe

le temps crisse

acide moqueur et ses grignotis courent à me ronger les os

il n'a de cesse que de construire

un empan après l'autre

l'éloignement

               de jeter plus loin encore son manteau

de peindre sur la route  tickets de liberté et lignes blanches

les tessons de nuages d’un ciel secoué

 

de toute la douceur vous êtes la pire

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article