Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

conte d'épicerie

 

un peu d'eau, thé, tisane... rien qui puisse emmener son petit monde hors des sentiers naturels. vêtue de ces nuances plates, je tente une sortie. dehors, on m'a promis un goût âcre, une amertume d'endive, un hoquet poivré. j'y vais donc vers cette journée d'épices et je brûlerai quelques piments dans un encensoir. on me cherche on me trouve, je me cherche mais n'y suis pour personne. tirage du menu à la carte: l'avenir est bien meilleur revenu aux petits oignons. passe-moi le sel!  et tant pis pour mes artères et mes anévrismes pauvres! j'ai besoin de sentir brûler ma gorge, la langue s'alourdir et le pharynx aux abois. me faut écrire  ce matin avec du barbelé importé des routes de la soie.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

zakane 17/07/2012 17:58


oh! ... et puis zut! vous avez raison! à quoi bon!

annaj 17/07/2012 18:04



je me fichais  de moi..je sais que je suis telle que vous le dites  alors donc à quoi bon ??!. il n'y a jamais eu aucun commentaire qui m'ait vexée, je vous assure mais je devrais faire
attention à ce que je crois dire et qui en fait n'est pas ce que l'on comprend.


tant pis pour moi en effet à quoi bon, je ne mérite pas tant d'attention.



zakane 17/07/2012 15:25


oui! ... cette écriture franche, tenace, servie par un volcan sans cesse en éruption! elle entre comme une lame dans nos chairs inertes et nulle armure n'est assez souple pour dévier les couteaux
cisaillants à coeur joie! les images et métaphores osées nous amènent sur des rivages insoupçonnées ... et pour s'y noyer peut-être! (si nous vous lisons, cela demande parfois un certain courage,
mais la récompence n'en est que plus forte!)

annaj 17/07/2012 15:53



merci de ce commentaire qui me décrit assez bien et dans lequel je me reconnais ..je suis effectivement un peu  comme ça...(mais quelle époque,  se dit-elle en songeant qu'elle est
vieille et toujours aussi furiosa ;-) )  voilà 


j'aimerais cependant être capable d'un peu plus de douceur dans mon écriture. cela viendra ou non ..pour l'instant je me permets cette autocritique: calme toi, il y une belle vie
après celle-ci