Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

chapiteau

 

sur un conseil de Danielle Bourdages

La pluie ressemble  à un fracas de puces. L’eau à ressort que je regarde se mettre sans cesse en boules. Mais où se tient leur dresseur sous cette toile de cirque ? quelque part il doit faire avec son parasol des équilibres de ficelles. Je suis assise sur les strapontins éjectables, je fais partie du spectacle. Je vais monter en fusée ou en vrille dans son canon à neige . il me surveille au gyroscope, une histoire d’o  quand la mer se vautre dans la sciure et qu’on retourne ces boules de verre pour faire tomber les flocons. Pour l’instant la flotte, partout  comme la bande –annonce( pour taire la bandaison) d’une marée en voie de venir

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Fernand Chocapic 02/07/2012 21:42


C'est en jetant un voile pudique sur la bandaison que l'on monte les plus beaux chapiteaux.

annaj 02/07/2012 21:44



ne tirez pas sur la funambulance!  ;-)