Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

c'est jour

 

j'écris contre le temps (ou alors est-ce pour?) le temps qui passe , tous les jours sur mon vélo qui fait du surplace. vous imaginez l'ensemble incohérent: le temps qui avance ou recule sur une roue fixe. des kilomètres de temps dans les cuisses et pas un pet d'horizon en plus. je vais dans le mur, dirait l'autre. hors le noir.- mon mur est noir -faut quand même que vous le sachiez.

 

j'ai pareillement mes visites d'anges. hier quasiment une trentaine, une colonie ailée qui passe. anges silencieux, il n'est pas toujours 10 h 10 ! vous pouvez  exprimer votre auxdieusetée.  textures des literies le frais satin du poème. je toque au talc doux,  à la neige qu'il y a entre nous. et ce bruit mou des taffes blanches. texture des écrits, ensemble bibliofille où l'état j'erre n'est que d'une seule reliure entre toi et moi. tous ces maux en équivalence dans les housses du séjour titre. sitôt une aube de retard si tard un opuscule d'avances.

j'écris, je crie contre le temps

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article