Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

Bruxelles 2

monochrome blue. teinture. je prends le ciel à témoin et je convertis mes voiles. tout en blue. le blue blues le blue bocal , le blue blue blue des poissons rouges. je me glisse dans la confection façon sang d'aristo. du cousu à la veine du fil tiré des stases en étoile sous mes jambes éclatées.blue carapace samsonit. porte à porte de la mer chez l'azur. j'achète des médailles d'encre et je prie comme on achète des ronds dans l'eau pour pêcher à la ligne; je voyage pour apprendre à être seule. cherchez donc à comprendre, il n'y a pas d'erreur.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jean-Mi 23/07/2012 00:13


la lucidiré casse parfois, non souvent, avec la corde de ré. merde ! pourquoi le ré ? pauvre mec, instrumrent à cordes

Jean-Mi 22/07/2012 08:58


Je pense - et parfois je joue à me chanter  "Bruxelle ma belle" de Dick Annegarnn, genie de la guitare dont toutes les cordes ont une âme qui saigne juste.

annaj 22/07/2012 19:43



ah! ces Grands Belges...;-))