Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

après Midi

qu'un seul divin, l'humain

 

 

tremper mon regard dans des solutions inaptes

 

 m'étonner

de ce trouble piquant qui voile

le paysage ressemble au fond d’une rivière

 

inspirer comme on ouvre ses poches et laisser s'enfuir ce gravier

 une retenue de sable

 une crique de montagnes

ce sont de drôles de barrages

dont s’amusent quelques torrents et ma colère encore trop vive

 

emplir les fioles

les bénitiers

les cascades

du miel pluvieux de ma belle saison

 

dans la maison même la lumière penche

ce biais par lequel se fait le jour, entre eux deux

je vivote

mi- ange mi- charnier

à l’intérieur  des ruisseaux

dans la pliure cassée d’un grand cahier

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article