Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

angelure

ainsi j'ai mon plantage d'anges, mon grand champ d'édredons

l'étendue séraphique des vols en  éther

mes coups dans l'aile 

mes espaliers de reins si  nous  montions en fruits

ma serre apprivoisée où chuintent les candeurs

des grelots papillons des poudres d'estompette

Dieu veille aux grains!

Dieu veille aux grains

tu te mets en racines

'j'ai des cheveux montés  

des ailes célestines

ton église au milieu de mes seins

humus religieux de tous ces sacrements dejardin

faut que l'on saigne  à la plume

qu'on blesse nos duvets

Icare

le baptistère brûlé d'un tas de cires

 

ces auréoles annulent nos planètes

à  Terre que voilà

à Terre que voilà.

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article