Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

légumes

 

me suis glissée à l'aube dans le jardin. il montrait ce visage misérable  d'une demoiselle à pompons sur laquelle serait tombé le seau d'une mégère, tous les bigoudis défaits sur la figure, les feuillages lourds, l'opulence dépenaillée. je n'ai pas su que lui dire, que lui faire, qu'entreprendre pour lui remonter les bretelles. il pleut encore et je suis trop lâche pour mouiller mes pantoufles et lui refaire une  mise en plis dominicale. j'ai sorti le sécateur et me suis mise à lui tailler le lard, le bout de gras, droit jusqu'à l'os. tomates aubergines courgettes ...de quoi nourrir mon troupeau.
que vais-je faire de tout ce bazar végétal qui s'est complu à mûrir d'un coup, tout ensemble, comme pour se sauver en une fois du désastre de septembre?
la table de la cuisine est recouverte, ma production d'été étalée là devant moi. je n'ai aucune faim mais une idée multi-coulis  de comment passer  à l'automne avec des vitamines et du rouge  au coeur.
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article