Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

vice de forme

liberté d'expression qu'ils disent, qu'ils réclament avec si juste raison. on peut toujours parler mais se fait-on entendre? qui prend note de ces cris, de ces marches, de ces protestations?

               qui prend note des nôtres?

liberté naturelle, la voix est, et a un sens immédiat. que dit-elle? où va-t-elle?  sens unique. eux défilent ils ont mis à nuit des concerts de mots, de chocs, de protest' songs. qui les entend? le bruit qu'ils font sans relâche  tourne dans les airs et fait lettres mortes.

             je suis "le spam de vivre".

je m'en vois frapper des barricades imperméables. des chimères bétonnées. on fait son boucan solitaire. et je le sais mieux que personne, il ne sert à rien de parler quand on ne veut pas l'entendre.. car libres, ô sacrée liberté,  pour  celui-ci de vouloir dire et pour l'autre de ne pas vouloir entendre. violences ambiguës

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article