Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

Verbe

Je dis tant de choses tristes et désagréables, prononce tant  de formules indécentes, de la peur au kilomètre. perdre, quitter, être seule… Je dis tout cela avec lamentations, avec des larmes, avec des colères distillées en venin. Je parle, j'ouvre ma bouche aux mille infortunes. Et tout tout finit par arriver tel que dit et qui devait implacablement dès lors surgir. Verbe tout puissant. mais exalter cet amour et cette beauté,  disséminer cette joie  qui m’habite pourtant.  épeler la chance immense de te connaître, de te savoir vivre  pourquoi n'est-ce pas ce que je fais? m’approcher reconnaissante, me tenir sage et heureuse, entrer dans cette maison sans faire ni de bruit ni de vague , un peu comme un oiseau qui voudrait là un nid.  simplement oser  dire cet état de grâce, de toi et du souffle. Quelque chose de formidable a jeté l’ancre dans mes jours, quelque miracle et je me sais bien privilégiée. alors parler beau. écrire des poèmes de lumière, formuler la magie, pour que tout soit encore plus vaste et plus présent dans ce monde et dans le mien. Mais je recouvre tout de plus noir et mauvais et n’ai jamais à ma bouche la reconnaissance d’un baiser ni le plaisir infini de la rencontre. folie!

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article