Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

routes

prendre une sente autre

les aiguilles sur le sol font une mosaïque de vent

un tourbillon enroulé sur mon pas

que dit-il

je m'adosse à ce raccourci

entre deux cris une ligne de silence

et l'emprunt pélerin des heures à attendre

 

découdre les oeillères ingrates

tempes fragiles envolées du miroir

quelques éclats pour se cacher encore

et retourner les images meubles

 

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article