Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

aube

 

fleurs de nuages ouvertes comme des cotons dans les champs magnétiques. je cherche dans les choses précaires la consolation éternelle. ondes ultra longues. tenir, tenir en hypnose, debout, le serpent cosmique des jongleries acrobates. ce qui se dit entre les humains ne prie pas. je ne prends plus rien pour moi, rien est fait pour ça. ces invocations involontaires maraudées aux éléments me font un lit d'accueil. pénétrer l'air la terre le feu et l'eau. je porte mes traces à la boutonnière  mais il y a des boutons rouges dans les pierriers. rouge premier, si leur seule louange est l'éphémère et la dissolution des anges.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article