Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

radotages

Stress : Le bureau est vide, la table est vide, l’agenda est vide, le lendemain est vide, l’œuf est vide. Je stresse. Je stresse en plein, à pleines brassées, à temps plein , l’un et l’autre embrassés.

 

Noir :  je n’aime pas l’idée que le noir soit l’absence de couleurs. Cela ne dépasse pas mon intelligence  d’accord mais complètement mon imaginaire.  Le noir c’est l’énorme, le colossal. Le noir c’est l’obésité des couleurs, la pathologie du surpoids des couleurs. Le noir est lourd de tous les arcs en ciel. Pas scientifique mais si psycho-logique.

 

Art : ma définition de l’art a une variable constante. Je change souvent de points de vue et de raisons d’ « artre ». donc, il me semble sage de proclamer la variété et futile d’en tracer la constante. L’art en ce moment précis est le seul instantané humain qui m’interpelle longtemps.

 Manger :  L’emplissage de l’estomac ce n’est pas une histoire de foi mais parfois  un acte de désespérance. Engloutir le monde pour le posséder. Je crois fermement en ce que je mets en bouche*

*Je vous laisse à vos déductions. L’ingestion de mes pensées n’est pas nécessaire à votre métabolisme

 

Bijou : le bijou est une rime à mettre sur soi. Rime pleine croisée masculine féminine…une rime à l’œil. Diamant ou toc pure race, c’est toujours le retour à la ligne personnelle.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J

"Le noir est lourd de tous les arcs en ciel." Sans doute pour cela qu'un temps j'ai "artré" de rendre des noirs foncés et des noirs clairs sur des toiles.


Merci pour cette explication à posteriori
Répondre
A


je ne sais si j'ai fait un impair...? si oui  désolée bien entendu pas du tout  dans mon intention.  tu sais combien j'aime le noir  ...


lorsque je regarde une toile il y a ce que le noir a déposé et tout ce que le papier ou le tissu intouché crie juste à côté...;-) 


 


pour cela l'encre est miraculeuse, elle fait parler le silence