Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

ombres et chinoiserie

pour rompre avec mes systèmes, j'ai voulu dormir cette nuit dans mon bureau. un futon y est plié qui ne sert habituellement qu'à supporter des sacs ou des habits en attente. je me suis enroulée là, dans une belle couverture et j'ai fermé les yeux. selon mes horloges internes, je me suis réveillée en cours de nuit et je me suis aperçue alors que je dormais en fait dans mon bouleau. la chambre s'était emplie  d'ombres découpées ciselées en finesse.  lune et réverbère  liés pour projeter sur mes murs chaque branche et ramure de l'arbre qui grandit juste à côté de la fenêtre. je dormais allongée dans les entrelacs de feuilles il y en avait partout autour de moi. sensation magnifique et si apaisante. dans les bras d'un arbre jouissance d'un accord parfait mes cheveux dans ses doigts et mon corps entre ses épaules.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article