Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

me sens

corps fumée entre des doigts fluides. je fane cette heure de parfum quand je pense trop à toi. loge de chaleur que je transpire à haleter une faim à ronger les murs. la nuit est un vaste enclos où je hume des pistes embrouillées. c'est en l'air que je cherche mon rendez-vous. avec les yeux accrochés sur les miradors. tu es quelque part et cela devrait me suffire. tu es et cela devrait me suffire. j'ai de ton corps une empreinte en négatif, ta peau dedans la mienne et quelques bras autour ne me feraient pas d'autres bords. j'oublie la douceur, l'odeur, le son que cela pourrait faire. je me laisse diluer à bout portant par l'étonnant regard.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article