Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

matin

 

 

ce matin, l'eau était trouble. il y a des jours comme ça où on est dans le jus. le robinet goutte le malaise. il y a dedans des humeurs jaunes, les pisses sableuses du glissement de terrain d'après la pluie

 

 ce matin, un pissenlit en jupon traverse ma chambre, comme ce monde est petit, une galaxie d'anges voyageant sans  hydrocarbures

ce matin, on a scellé ma porte avec une épeire en cadenas principal. sortir et tuer? rester et compter jusqu'à 4 ses murs: double lien de Bateson?

ce matin, parfum morose, le café sent la menthe. je suis de ces femmes qui font le dos creux, le ciel à la périphérie du ventre. j'épouse un vieux beau bleu

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article