Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

guerre

mais la guerre toujours, à l'intérieur de soi, le combat pouce à pouce  contre ses petits sordides, le déséquilibre des oiseaux. tout ce morse discontinu  avec des trous sur le fil des idées. comment ne pas ployer...

 

mais la guerre toujours, à coeur de jardin, dessus ou dessous terres bêches; qui gagnerait dans la lutte quand  tout s'écrit dans la sciure. tu veux je ne veux plus  je veux et c'est toi qui m'achèves

 

mais la guerre toujours. idées frottées sur silex, les étincelles fusent et mes missiles pareillement, avec des victoires de lampions et de feux follets. baisse la tête courbe-toi. il n'y a d'amnistie que humiliation consentie. la raison d'éclats fait de si beaux poètes.

 

mais la guerre toujours avec ses ombres maigres sous la mitraille et des kapos sanglants dressés sur leurs ergots. la guerre la guerre la guerre! cette langue étrangère dans laquelle se cousent toutes nos doublures humaines

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

loran 19/12/2011 15:49


On lit de ces trucs dans les blogs !! :)) par exemple : "Le poème est une bulle polyphonique conciliant poète et poésie car s'il y a concil y a bulle..."

annaj 19/12/2011 18:00



et puis..Le poète a toujours raison
Qui voit plus haut que l'horizon
Et le futur est son royaume
Face à notre génération
Je déclare avec Aragon... on lit de ces choses dans les blogs ...;-))



loran 19/12/2011 13:42


le temps est venu de déposer les armes, il est là, toujours, frappant à la porte dérobée, à coups feutrés... Apaiser le tumulte du sang pulsé de nos uchronies, ouvrir, pour l'en tendre, nos
oreilles fatiguées au présent en cavale.

annaj 19/12/2011 14:05



il y aun blog dans lequel j'ai lu que la poésie était un sport de combat! ;-)