Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

breitling orbiter

le jardin court sous le vent, crinières fatiguées des tiges. ce frisson voyage, comme un galop dans un manège et j'ai suspendu ma selle sur le dos du corral.

où que s'enfuie cette monture, elle foule un jour des terres extrêmes.  météo sur orbite, est-ce elle qui part  ou la terre qui s'ébranle?  mon jardin a-t-il une âme d'aérostier? bille de roulement à belle allure dans les giratoires atmosphériques. sens ou contre-sens, cela me m'ébouriffe la tête. si je tenais un peu en l'air, je finirais par t'atteindre

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article