Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

autrement

écrire. avec un animal en soi,un oiseau qui aurait mal aux gencives. écrire je ne sais plus pourquoi. comme lancer des astiquots dans un canal à sec.écrire debout sur le pas de la porte, griffonner vite un mot, dire qu'on est passé mais que c'était fermé ou alors qu'il n'y avait personne.

écrire alors que tous mes habitués sont à l'intérieur de ma tête qu'ils parcourent depuis un moment déjà ces labyrinthes et qu'ils commencent à s'y sentir à l'étroit, se demandant  quand autre chose, autre plainte, autre amour plus vif que ce moribond revenant. écrire avec cette greffe des  doigts comme un gant en peau de désir ,funeste culture de cellules  malades qui grandiraient dans la paume

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article